Antipode Productions - Production TV et Corporate - Agence conseil en Communication - Relations Presse - Événementiel - Internet

Le FD9 diffusé le 10 mars 2011 sur France Télévisions

Nouvelle-Calédonie 1ère, chaîne du groupe France Télévisions diffusera jeudi 10 mars 2011, le documentaire de 52' de Frédéric Dhie, produit par Antipode Productions, "FD9 le chantier de tous les records".
Une fourmilière à l'intérieur d'une cathédrale de briques réfractaires et de métal dans un environnement de production de nickel en fusion.
La musique de Yenu, pasteur de Mare, ponctue le documentaire de notes chaudes aux accents océaniens.



Coulée métal (photo extraite du documentaire)
Coulée métal (photo extraite du documentaire)
Producteur, auteur, réalisateur et cameraman, Frédéric Dhie a tout fait dans ce documentaire hors du commun. Quand le chantier de réfection du four de fusion FD9 de la SLN, premier producteur de nickel en Nouvelle-Calédonie et deuxième mondial, a été annoncé, Frédéric Dhie s'est souvenu de l'expérience en tant que co-auteur du 52' et du 90' qu'il avait co-produit et monté sur le chantier de la "maison Vuitton" des Champs-Élysées. A l'époque "ce compte à rebours" réalisé par Éric Le Seney avait permis au téléspectateur de découvrir en fil rouge, les coulisses de l'Univers Vuitton.
Aujourd'hui le FD9 offre au téléspectateur l'opportunité de se promener en images dans ce chantier titanesque qu'est la réfection d'un four DEMAG. La caméra de Frédéric Dhie a suivi au quotidien toutes les grandes étapes de ce chantier. De l'arrivée des briques réfractaires, à la vidange métal puis scorie, de la destruction à la reconstruction pour se terminer en musique à la fête donnée au Méridien de Nouméa en l'honneur du personnel qui avait tenu le challenge de terminer le chantier en 112 jours, le spectateur suivra le travail des équipes d'hommes et de femmes dans le dédale de l'usine de Doniambo de la SLN.

Coulée scorie dans la grande halle (photo extraite du documentaire)
Coulée scorie dans la grande halle (photo extraite du documentaire)
Les images des vidanges et de la destruction de la voûte sont impressionnantes. La vidange scorie directement sur le sol de la grande halle de l'usine donne l'impression de l'éruption maîtrisée d'un volcan. Au delà de ces images fortes ce documentaire met en avant le chalenge de cette aventure humaine rare puisque la durée de vie d'un four est de l'ordre de 25 ans.
Les différents corps de métier, soudeurs, maçons, électriciens ont du pour tenir le délai imparti, gérer les problèmes de coactivité dans les recoins souvent exigües de cette usine gigantesque avec des contraintes de sécurité omniprésentes. La réussite est au rendez-vous puisque le four a démarré à la première sollicitation et suivi parfaitement la courbe prévue de montée en puissance.

Quelques chiffres

Levage sur le chantier (photo extraite du documentaire)
Levage sur le chantier (photo extraite du documentaire)
65 Mw > Puissance électrique du Four Demag
91 000 tonnes > Poids total d'acier mis en oeuvre
3 600 tonnes > Poids de briques réfractaires pour la voûte et le four
150 km > Longueur de câbles électriques utilisés
300 000 > Nombre de briques réfractaires
40 tonnes > Poids d'une des 6 électrodes
93 856 000 € > Montant de l'investissement total en francs CFP
100 000 > Nombre d'heures d'études
410 000 > Nombre d'heures travaillées
620 personnes > Pointe d'effectif quotidien sur le chantier au mois de juillet
1500° > température du four en exploitation

Documentaires


Documentaires | Pubs et bandes annonces


Galerie Photo



 
Inscription à la newsletter